Comment utiliser un notebook jupyter en ligne avec des étudiants ?

Bonjour
À partir de fin Janvier, je démarre un cours sur python avec des étudiants à la fac. Vu la situation je ne suis pas sur d’avoir accès aux salles informatiques car il y a de forte chance, au début du semestre au moins, que le cours se déroule à distance ou que je n’ai que la moitié en cours et l’autre moitié à la maison (ce qui est pire). Je cherche donc une solution pour qu’ils aient tous accès à un environnement python fonctionnel et en particulier un jupyter notebook.

Une solution serait de demander à chaque étudiant de s’installer proprement un environnement python sur leur ordinateur, en supposant qu’ils disposent tous d’un ordinateur. On pourrait imaginer utiliser un virtuelenv pour essayer d’avoir des choses homogènes mais il ne s’agit pas d’étudiants en informatique et je doute qu’ils soient familier de la console.

Je cherche donc une alternative, en ligne, qui permettrait aux étudiants d’avoir un système fonctionnel à disposition sans prérequis d’installation. Ça ne résout pas le problème des étudiants n’ayants pas d’ordinateur mais il y a des alternatives proposées par l’université pour eux. Est ce que vous auriez des outils à me proposer ?

Pour l’instant j’ai envisagé CoCalc ou Binder (mybinder.org). CoCalc semble fonctionnel, même sans avoir besoin de créer un compte et les étudiants pourraient charger un notebook que j’aurai préparé. Pour Blinder, j’ai peur que si je demande à 25 étudiants de s’y connecter en simultané ça coince un peu.

Merci d’avance pour votre aide !

Salut,

J’ai entendu dire du bien de CoCalc même si c’est google. Je pense que mybinder tiens le coup avec 25 étudiants, j’ai lu qu’il était utilisé dans ce genre de contexte (par contre il y a un pb de persistance un peu pénible si un étudiant a une connexion instable par exemple).

Sinon j’ai vu passer ça récemment:

https://basthon.fr/about.html

J’imagine que si c’est pas pour faire du gros calcul ça peut suffire.

Pour moi c’est la seule solution viable : ce que je veux dire par là c’est que si à la fin du cours ils n’ont pas appris et réussi à installer et utiliser Python localement, ils n’utiliseront pas Python après le cours, ils finiront par oublier le cours.

As-tu envisagé la solution Anaconda ? L’installation et l’utilisation se fait sans toucher à un terminal, et ça vient avec pléthore de dépendances utiles.

Pour leur faire pratiquer j’ai fait et j’utilise https://hackinscience.org (c’est gratuit, sans pubs, et sans trackers, l’inscription autorise même à ne pas fournir d’adresse email), ça permet (en créant une équipe) de suivre la progression de la promo.

Bonjour

Je suis entièrement d’accord. Le fait qu’ils l’installent et que ce soit disponible, chez eux, est un pas de plus vers une possible utilisation à l’issu du cours. Au premier semestre, dans un autre contexte, j’avais un groupe d’étudiants (une dizaine) qui ont eu aussi une initiation à python mais plus sous la forme d’un apprentissage par projet. J’avais dédié la première séance à l’installation d’anaconda car ça me paraissait effectivement plus simple, notamment pour ceux sous windows car ça ajoute des raccourcis dans le menu démarrer ect … Dans leur cas je voulais être sur qu’ils disposent d’une installation perso fonctionnelle pour qu’ils travaillent sur leur projet (et poursuivent sur d’autres projets). J’ai eu quand même quelques difficultés, face à certains étudiants qui ne savent simplement pas installer quelque chose sur leur ordi si ça dépasse le clic “Télécharger” dans un Store quelconque …

Là comme j’ai environ 50 étudiants j’ai peur d’y perdre bcp bcp de temps. Mais je vais quand même les encourager à le faire. En fait, il me faut une solution de secours, qui marche instantanément pour que s’il y a un problème pendant une séance, ils puissent s’y rabattre et qu’on ne perde pas de temps à trouver la cause du problème.

Merci pour l’info, c’est effectivement simple et efficace ! Les versions de certains modules ne sont pas à jour mais comme je disais, en dépannage, ça me paraît très bien.

Il y a aussi la possibilité qu’ils accèdent aux ordinateurs des salles informatiques via VPN + un outil de bureau distant (x2go). Mais l’installation et configuration me semble plus difficile qu’installer anaconda.

1 J'aime

Bonjour
Un petit retour d’expérience après quelques semaines de pratique. Finalement, presque tous les étudiants ont installé anaconda sur leur ordinateur et se servent de leur ordinateur personnel en cours. Ça m’a d’ailleurs permis de faire cours en amphi au lieu d’une salle informatique (limitée à 7 ou 8 étudiants en mode covid) et de pouvoir faire le cours en présentiel au lieu de le faire à distance !

Certains avaient une installation de winpython mais assez vielle (version 3.2 imposée en première année de prépa, je ne sais pas pourquoi).

J’ai aussi utilisé Basthon, mais en dépannage. Le service est top ! Sur les premières séances, ceux qui n’avaient pas téléchargé anaconda (ou manque de place sur leur ordi) l’ont utilisé. Ça fonctionne très bien et surtout tout de suite. Le seul bémol concernant mon cours était la version de pandas (0.25) même si ce n’est tout de même pas complètement bloquant et ça permet de discuter justement des versions de modules utilisées.

Merci à vous pour vos conseils.

2 J'aime

Bonjour,
Je tombe sur ce fil de discussion, et je vois : " une alternative, en ligne, qui permettrait aux étudiants d’avoir un système fonctionnel à disposition sans prérequis d’installation ".
Pour info, un outil officiel de l’Éducation nationale se déploie, nommé Capytale qui permet exactement cela, avec possibilité de faire tourner une console Basthon ou des Notebook.
Avantages: Le Notebook tourne chez le client, contrairement à Binder, ce qui évite la surcharge, et surtout l’enseignant peut récupérer ensuite la “copie” de l’élève pour l’annoter et la noter.
Bien sûr, l’accès enseignant n’est possible que via un identifiant d’un ent (espace numérique de travail) compatible.
Je suis en contact avec les personnes qui développent l’outil, donc si vous n’êtes pas estampillé “EN”, on peut envisager des partenariats…

Bonjour
Merci pour l’info !
D’après ce que je vois, c’est développé par l’académie de Paris. Il faut donc peut être attendre un peu pour que ça descende de la Capytale en “Province” :wink: !

Je trouve la démarche très intéressante. En ce qui me concerne je suis sur une université. Donc ça peut être plus facile pour nous de déployer l’outil sur un serveur de la fac avec les services numériques contrairement à un Lycée qui n’a peut être pas ni les moyens humains ni matériels pour le faire. Et sur un plan sécurité/protection des données je sais pas s’ils ne préfèreront pas plutôt que d’ouvrir l’accès à un service externe (bien que celui ci soit public et du gouvernement).

Ça m’intéresse oui si tu peux donner mon contact. Après je m’organiserai côté UPPA pour regrouper les personnes intéressées car je ne suis pas le seul à faire du python bien sur.

Même si pour certaines formation et en fonction du niveau des étudiants je suis 100% d’accord avec le fait que s’ils l’installent sur leur propre outil il y a plus de chance qu’ils poursuivent, ce type de choses comme Capytale peut aussi répondre à la problématique des étudiants qui n’ont pas d’ordinateur personnel par exemple.

S’agissant d’argent public, il n’est pas mis à disposition en licence libre ?

Capytale vient de l’académie de Paris mais s’est déjà bien déployé. Par exemple, je suis dans le Grand Est et on y a accès.
Le portail d’accès propose une entrée via des ent disséminés dans toute la France, et c’est appelé à s’élargir encore à très court terme.
Quelle(s) coordonnée(s) souhaites-tu que je transmette ?