La PyConFR 2021

Bonjour à toutes et à tous !

Cela fait un an que nous sommes confinés et nous ne voyons toujours pas le bout. Nous avons du annuler l’édition 2020 de la PyConFR qui était initialement prévue à Strasbourg pour ces mêmes raisons, mais il est peut être temps de commencer à réfléchir à l’édition 2021.

Pour rappel, l’Université de Strasbourg est toujours d’accord pour nous accueillir dans le respect des règles qui seront alors en vigueur d’un point de vue sanitaire à ce moment.

L’événement est traditionnellement organisé pendant les vacances de la Toussaint (un peu avant ou un peu après, c’est selon), mais rien ne nous empêche de faire ça à une autre période.

Vu le contexte actuel, il faut qu’on réfléchisse sérieusement au type d’organisation que l’on souhaite mettre en place pour cette édition et les risques que nous acceptons de prendre, c’est pour ça j’ouvre ce sujet en mode “débat/réfléxion” pour qu’on puisse récolter les bonnes idées et voir quelles sont nos perspectives.

Je me permets de mettre un petit sondage qui sera certain suivi par un autre plus précis et élaboré dans le futur juste pour sentir un peu l’orientation des membres.

Alors cette PyConFR 2021, vous la voyez comment ?
  • Uniquement en présentiel, comme les années précédentes
  • Uniquement en ligne étant donné le contexte et son évolution
  • Il faut encore annuler l’édition de cette année, trop risqué
  • Peut-être un mix des deux solutions ? A discuter !

0 votant

A vos claviers !

J’ai opté pour le mix, en fait ce qui serait bien (dans mon idée et elle n’engage que moi) ce serait d’avoir une couverture en ligne systématique avec une option présentielle (quite à n’avoir qu’un tel connecté à youtube live).
Voilà pourquoi j’ai coché mix, en plus ça permet de survivre aux deux versions, si on peut faire le présentiel, tan mieux (mais il y aura forcément des personnes rétissentes, d’où la présence en ligne). Si on ne peux pas, on se rabat sur du visio only.

Mix des deux:

Pour info: le FOSDEM a opté pour une formule de diffusion de vidéos pré-enregistrées suivi d’une scéance de question en live via Matrix/Jitsi (question posée à l’écrit, la personne répondait en direct). Un système fait-maison spécialement pour l’édition. Les associations avaient aussi leur propre channel pour répondre aux questions (à l’écrit).
Ca me semble un peu lourd en organisation pour nous vu que de ce que j’avais compris il y a deux personnes à temps-plein (toute l’année) pour l’organisation du FOSDEM. Mais bon on peut tenter.

A voir selon le sondage mais une édition en-ligne risque d’avoir un succès moyen, surtout un weekend au milieu des vacances … et pour peu qu’il fasse beau (Lille: super beau, Bordeau: … un peu moins).

Pour le coté-en ligne: on imite le FOSDEM et on demande aux personnes présentatrices d’enregistrer leur conférence à l’avance. On les diffuse soit le jour J, soit la veille.

Le jour J: si les bars sont ouverts et qu’on est limité à “pas plus de 50 personnes” peut être qu’on pourrait tenter une édition “décentralisée”, c’est à dire que chaque grande ville avec une communauté (Paris, Lyon, Strasbourg…) pourrait organiser un “gros meetup” le même jour, on serait relié par BigBlueButton et on pourrait poser nos questions soit en live si le gars est dans la même ville, soit par écrit.

Alors certes ca implique plus d’organisation “sur-place” car chaque communauté locale devrait trouver une salle avec vidéoprojecteur et accès internet.

Mais:

  • on aurait le coté présentiel avec les boissons, les rencontres, les stickers…
  • le déplacement serait limité au niveau régional, plus de 10km mais pas forcément 500.
  • il y aurait toujours la possibilité de full-en-ligne pour ceux qui ne peuvent/n’osent pas venir
  • le nombre de personne physique étant limité (soit par la loi, soit par la motivation) ça peut etre simple de trouver une salle en embêtant une entreprise locale :blush:
  • la partie présentielle serait sur le samedi uniquement (8h30 - 17h30), ça pourrait simplifier la problematique d’hébergement, apres libre à chacun(e) de prolonger la soirée.

Oui c’est une idée un peu tordue mais fallait que je la propose :woozy_face:

1 « J'aime »

Pas si tordue sur le papier, par contre ça fait gros défi à réaliser!
Le côté décentralisé qui permet de croiser du monde me plait…

J’ai un peu de mal à voir la pertinence d’un événement en ligne.
On le voit avec les ateliers mensuels réalisés dernièrement, c’est quand même assez difficile de réunir une audience et d’avoir des interactions comme ça peut être le cas lors d’une PyCon, qui pour moi va bien au-delà d’une séance de conférences.

Je pense que les outils en ligne feront qu’il sera toujours difficile d’avoir de vrais échanges : la latence et les mécanismes de prise de parole font qu’il n’y a souvent que peu de discussions, entre peu de personnes (et généralement les mêmes).

L’idée de « pôles » physiques différents reliés par des outils en ligne de conférence peut sembler attrayante, mais j’ai peur que ce soit juste un gros bordel et qu’il soit très difficile de communiquer avec une session d’une autre ville.
En bref, j’ai peur qu’organiser un événement en ligne demande un gros investissement et que l’on ne s’y retrouve pas à la fin.

2 « J'aime »

Je suis assez de l’avis de mdk, ça peux permettre d’avoir le côté social + le filet sur la décentralisation et surtout la virtualisation qui est forte probable à l’issue des grandes vacances.

Après il faudrait rapidement désigner des responsables régionaux pour qu’ils puissent se mettre en quête d’endroits AVANT les vacances (qui selon moi seront avancées).

Après ouais entwanne d’un autre côté, dans une assos tu as toujours 90% de gens passifs (et plus encore si l’assos est grande) et le virtuel c’est pas le top même si BBB c’est pas mal du tout. Pour ma part je suis partisan du contre mauvaise fortune bon coeur, faisons avec ce qu’on a mais il ne faut pas tout annuler pour autan.

La PyCon en plus c’est pas tout à fait les apéros, on peut aborder des sujets plus longs, c’est une bonne chose je trouve.

:information_source: - Ce commentaire ne fait pas du tout avancer le débat

La MixIT a réalisé son édition en ligne transformant ses classiques 2 journées de conf (en semaine) en quatre soirées de courtes présentations en ligne (mardi à jeudi).
Deux petits retours d’XP:

  • Elle était sur la solution streaming de Vimeo (qui les a laché le second jour) et ont terminé sur une instance de … :drum: … BigBlueButton !
  • Elle a mis en place la solution WorkAventure un genre de mini-jeux avec conversation de groupe sur des “cartes” personnalisées. Je dis pas qu’il faut mettre ça en place, c’est juste que le concept est sympa (y’a des liens Github mais j’ai pas fouillé pour la license).

Je trouve que la force de la pycon ce sont les échanges informels et les ateliers.
Les sessions «en attendant la pycon» font bien le job niveau conférences.
Donc soit on arrive a faire une session en présentiel, soit mettre + en avant les session mensuelles en les officialisant comme des mini pycon.
Perso je ne pense pas avoir le courage de rester 2 jours devant mon PC a regarder des confs en live, il manquera l’ambiance et l’effet de groupe

2 « J'aime »