Auto-hébergement git

Et pourquoi on ne s’hébergerai pas un gitlab sous afpy.org ? un git.afpy.org peut-être ?

2 « J'aime »

Oups, je n’avais pas bien regardé…

Ça se fait bien ? Il m’avait semblé que GitLab était compliqué à mettre à jour, après je ne sais plus où je l’ai entendu et ça a peut-être changé depuis.

Ça se fait super bien, j’en ai installé et géré pour plusieurs clients sans le moindre souci, jamais eu de soucis de mise à jour (ni d’autres soucis).

J’ai aussi entendu quelqu’un dire qu’il avait des soucis de lenteur, mais je n’en ai pas eu non plus.

Donc oui, bien convaincu que ça se fait, et bien motivé pour le faire.

2 « J'aime »

Cela me botte auss un git.afpy.org.

Mais on (l’afpy) va pas encore passer pour des rebelz ?

1 « J'aime »

Le thread suivant c’est « Quitter Discord, enfin ? ».

5 « J'aime »

Je +1 pour un GitLab sur git.afpy.org

Et je confirme - d’expérience, GitLab c’est assez simple à installer et mettre à jour. Nous on était passé par l’image docker officielle, mais je pense que le paquet debian marche tout aussi bien :slight_smile:

Et bien c’est à l’ordre du jour de la prochaine réunion du comité directeur.

Pour rappel les réunions du comité directeur sont ouvertes au public, cf. article 13 des statuts :

Les personnes qui ne sont pas membres du Comité Directeur peuvent assister aux séances avec voix consultative s’ils y sont autorisés par le Président.

1 « J'aime »

C’est quand, ce comité ?

19 juillet 18h15 le prochain. Il faudrait qu’on les ajoute au calendrier… et hop voilà qui est fait :relaxed:

Pour information, un p’tit gars bien a commencé à ajouter ActivityPub à gitea.

Ca veut dire qu’on devrait bientôt enfin (parce que je trouve que c’est la fonctionnalité qui manque aux forges depuis des années) pouvoir :

  • ajouter un ticket sans être inscrit
  • faire des PR sans être inscrit
  • etc…

Le Graal quoi \o/

2 « J'aime »

En effet le thread parle de gitlab depuis le début, mais je pense que si on héberge quelque chose côté AFPy il faut d’abord le choisir, et ne pas oublier gitea dans la comparaison.

1 « J'aime »

J’ai retrouvé le lien : https://gitea.com/Ta180m/gitea/issues/3

Les gens, j’aimerai votre avis avant de me lancer (oui l’idée c’est de s’auto-héberger) :

0 votant

Comparaison : Gitea compared to other Git hosting options - Docs (vu par Gitea, biaisé ? À jour ? J’ignore.)

C’est marrant, il y a eu la même discussion sur le forum des chatons.

Je suis sans doute plus que biaisé en faveur de Gitea, mais Gitlab ne me parait pas une option viable.

Primo, je doute que gitlab soit capable de se fédérer dans moins de 3 ans (et je suis généreux). Il y a un ticket ouvert depuis quelques années, mais aucun travail n’a été fait dessus.

Ceci dit, je doute aussi que la fédération de Gitea soit fonctionnel avant 1 an, ou en tout cas, pas dans un état utilisable en production (cad avec des contrôles pour l’antispam, la gestion des corners cases à la con, etc). Historiquement, il y a quand même eu plusieurs tentatives diverses et variés qui n’ont jamais abouti, donc tant que c’est pas fini, je vais pas trop miser dessus.

Et @Mindiell parle de faire des tickets sans être inscrit, mais en pratique, même avec la fédération, il faut s’inscrire quelque part.

Secundo, Gitlab est un logiciel opencore, et ça a tendance à poser des problèmes au mauvais moment. Par exemple et comme dit ailleurs, les admins GNOME ont eu la mauvaise surprise de voir qu’il y a des fonctionnalités bien utiles pour une forge publique qui sont dans la version payante, comme les quotas sur le CI/CD. Je me souviens aussi de problèmes avec une fonctionnalité autour des snippets de code (mais j’ai plus les détails).

Tertio, je pense que les changements récents sur gitlab.com font que j’ai une confiance amoindri dans la boite, surtout que les changements sont arrivés juste après une entrée en bourse. L’argent facile ne coule plus à flot dans la Silicon Valley, donc je pense qu’on peut s’attendre à quelques surprises de plus.

Quatro, la doc de gitlab dit 4 G de ram minimum, et je sais pas ce que ça compte exactement. Par comparaison, j’ai ma propre forge avec GItea + woodpecker + postgresql +httpd. Ça me prends ~500 M de ram.

2 « J'aime »

J’avais bien aimé https://sourcehut.org/ (mais je n’y touche plus depuis 3 ans…)

1 « J'aime »

Gitlab est une forge assez complète avec plein de fonctionnalités mais aussi qui fait très usine à gaz pour l’administrer et la gérer.
Vu notre structure, je pense que les fonctionnalités disponibles dans la version Libre sont suffisantes.

Gogs, je déconseillerais car la personne qui le développe ne voulait pas prendre les contributions de la communauté (si je me souviens bien) et d’où le fork de Gitea. Mais depuis le fork, je n’ai pas suivi son développement, peut-être ça changé et que c’est devenu une forge très différente de Gitea.

Je pense que Gitea est une forge qui fourni les fonctionnalités de base de ce qu’on peut attendre d’une forge logicielle. Il est aussi assez facile à mettre en place vu que c’est un seul binaire en Go mais je n’ai aucune expérience pour son administration.

Comme dit @pierre.bousquie, il y a sr.ht et il est possible d’héberger une instance aussi. Mais pareil, aucune expérience sur le fait d’avoir utilisé le service ou de l’avoir administré. Pour moi, c’est une bonne alternative si on veut utiliser des outils KISS pour avoir une forge fonctionnelle.

Au final, qu’est-ce qu’on veut ? Héberger simplement les dépôts Git en dehors de Github ? il y a juste besoin d’avoir un peu d’espace disque et un serveur web, comme je le fais, mais les fonctionnalités sont limitées.

Ou est-ce qu’on veut une vraie forge logiciel avec toutes les fonctionnalités qu’on attend ? Alors, je pense qu’on peut soit partir sur du Gitea ou du Gitlab.
Mais je pense que ça n’implique pas du tout le même le temps pour l’administration entre ces deux forges.

1 « J'aime »

Vu notre structure, je pense que les fonctionnalités disponibles dans la version Libre sont suffisantes.

Le post de @misc juste au dessus à propos de GNOME et des quotas de CI me laisse penser le contraire : ouvrir une forge au public c’est s’exposer aux abus et aux spammeurs, et on sait que la version libre de gitlab ne permet pas de correctement s’en protéger.

J’ai aussi le préjugé que gitea (que je n’ai jamais eu en prod), est un ordre de grandeur moins gourmand que gitlab, ce qui peut jouer en faveur de gitea chez nous.

1 « J'aime »

Sur le sujet de Gitea, ce dépôt pointe aussi les manques du logiciel pour la modération: Codeberg/moderation: Some experiments on a Codeberg moderation frontend - moderation - Codeberg.org

(et ce qui est prévu pour y remédier)

Je ferme le sondage, on a 15 votants, Gitea en tête avec 40%.

Go ?

2 « J'aime »

Est-ce que tout reste ouvert, discoverable, accessible pour la majorité sur GitHub? On peut continuer a voir les projets, issues, discussions sur GitHub et contribuer via un compte GitHub aussi?